Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dâ€â„¢Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

> Nouvelle de l’université Populaire de Bordeaux (sep/oct/nov) 30-11-17 + d'infos
> Fier.e.s d’être SOLIDAIRE ! Festival des Solidarités 03-12-17 + d'infos
> voir toutes les dates


> Traité sur les multinationales et droits humains + d'infos
> APPEL A TÉMOIGNAGES pour le Tribunal Permanent des Peuples + d'infos
> Pas un euro de plus pour les énergies du passé !!! + d'infos
> Appel à bénévoles de la MCM (64) + d'infos
> Témoignages : Retour sur une mission agricole à Madagascar + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

[COP22] Toutes les nouvelles !

Our Life 21

La COP 22 entame sa deuxième semaine et 4D sa 10e journée d’activité à Marrakech : commencée avec la Conférence des jeunes, puis enrichie du suivi des négocitions et de l’agenda de l’action et de nos interventions.
Vous pouvez suivre le journal de bord de 4D à Marrakech sur le site, une journée, un article !

Lien : Cliquer ici

Après la conférence de presse qui s’est tenue aujourd’hui, nous serons demain de nouveau dans la zone verte de la société civile, à l’Agora Territoires de 11h à 12h30. Pour présenter les récits Our Life 21, quoi de mieux que les conter. Venez les entendre, débattre des transitions personnelles de Katya, Mahmed, Zarah et Bouba.

Et pour ceux qui ne pourraient nous rejoindre, les premiers récits sont en ligne :

Cliquer ici

AFD - Le temps de l’action !

Après l’adoption et la ratification de l’Accord de Paris en un temps record, la COP 22, ouverte hier à Marrakech, se place résolument sous le signe de l’action. L’AFD répond à nouveau présent pour promouvoir des solutions concrètes qui permettent de concilier climat et développement.

En savoir plus

Coordination Sud - Communiqué de presse - COP22 : les pays du Sud doivent être au cœur de l’application de l’Accord de Paris

Paris, le lundi 7 novembre 2016 – Après la ratification de l’Accord de Paris, moins d’un an après son adoption, la COP22 s’ouvre lundi à Marrakech jusqu’au 18 novembre. Coordination SUD et ses membres, présents sur place, attendent de cette conférence la concrétisation des engagements. Les États doivent agir avec détermination pour contenir le réchauffement de la planète à +1,5°C et répondre aux besoins des pays du Sud, premières victimes des déséquilibres climatiques.

Cette conférence des Nations unies pour le climat, qui se tient à Marrakech du 7 au 18 novembre, est particulière. Elle se déroule en Afrique, continent où les conséquences des réchauffements climatiques sont d’ores et déjà visibles, désastreuses et irréversibles.

« L’adoption de l’Accord de Paris fut historique et l’on peut se féliciter de la rapidité de sa ratification. Pour autant, l’urgence climatique s’accroît et l’enjeu de la mise en cohérence des politiques publiques et économiques avec le climat reste entier » alerte Philippe Jahshan, président de Coordination SUD.

Pour Carline Mainenti, référente climat au Conseil d’administration de Coordination SUD et responsable Plaidoyer à Agronomes et Vétérinaires sans frontières « Les engagements actuels en matière de réduction des gaz à effet de serre restent insuffisants. Les États doivent garder les +1,5° C comme ligne rouge, comme ils s’y étaient engagés lors de la Conférence de Paris, et relever le niveau d’ambition avant 2020. La COP22 doit être la conférence de l’action ! ».

Les attentes pour cette conférence sont très fortes, les modalités d’application de l’Accord de Paris restant à préciser. Coordination SUD et ses ONG membres attendent des annonces et une réponse ambitieuses des décideurs politiques. Elles suivront avec attention les discussions autour des financements climat, de l’adaptation, de la sécurité alimentaire ou encore des droits humains et de la promotion de l’égalité femmes-hommes. Des enjeux cruciaux pour les pays du Sud en première ligne de la lutte contre les réchauffements climatiques. De même, les ONG resteront vigilantes à la qualité des initiatives inscrites dans l’ « Agenda de l’action », agenda dont les États devront rapidement se saisir.

Pour Camille André chef de file de la commission Climat et développement de Coordination SUD « Les États doivent s’accorder à Marrakech sur la mise en œuvre d’un mécanisme de suivi et d’évaluation de leur contribution nationale, équitable et transparent. Les financements climat doivent augmenter et s’accompagner d’une réduction drastique des financements des énergies fossiles. La compensation des pertes et dommages pour les pays les plus vulnérables doit être tranchée ».

Les pays du Sud doivent être au centre de l’Accord de Paris pour garantir l’atteinte des objectifs de développement durable et leur portée universelle. Cette prise en compte est essentielle pour dessiner l’avenir de la planète.

Liste de nos contacts à Marrakech :

Coordination SUD : Gautier Centlivre, chargé de mission – Tel : +33 6 02 71 67 73 dès le 14/11

GERES : Camille André, chargé de mission – Tel. : +33 6 50 28 46 97

Secours Islamique France : Rachid Lahlou, président. Tél. : +33 6 26 78 12 50

Retrouvez Agrisud à la COP22 !

Découvrez les rendez-vous d’Agrisud International dans le cadre du collectif "Oasis & Zones Arides" lors de la COP22 de Marrakech.

>> Télécharger le programme (fr/en)

La société civile se mobilise et place les terres au centre des préoccupations du climat à la COP22 de Marrakech.

Du 7 au 18 novembre à Marrakech, un collectif de partenaires de la société civile se mobilise à l’occasion de la 22ème Convention Cadre des Nations-Unies sur le Changement climatique (CCNUCC) pour replacer les terres au centre des négociations.

BISS - Bolivia Inti Sud Soleil

Bolivia Inti Sud Soleil participera à la COP 22 à Marrakech
et vous convie à son side events
"Plaidoyer pour l’intégration et la promotion d’un accès à des moyens de cuisson écologique, comme vecteur de développement et de lutte contre le changement climatique"

Mardi 15 novembre 2016 - De 11h00 à 12h30 - Zone Verte Marrakech - Salle 1

Le manque d’accès à des solutions de cuisson efficace a des répercussions importantes sur la santé, l’économie et le bien-être social, l’égalité des sexes et l’environnement.

Cuisiner sur des feux ouverts et poêles traditionnels est une cause fondamentale de la pauvreté, l’inégalité entre les sexes, et la dégradation environnementale. L’intégration de la cuisine propre dans les programmes et les approches de développement, les négociations climat peuvent catalyser des impacts à travers tous ces domaines.

Bolivia Inti - Sud Soleil, en tant qu’ONG spécialisée sur la question de la cuisson écologique, proposera avec ces partenaires des éléments tirés de ces expériences de terrain
pour démontrer l’importance de ce vecteur du développement.