Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dâ€â„¢Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

> Nouvelle de l’université Populaire de Bordeaux (sep/oct/nov) 30-11-17 + d'infos
> Fier.e.s d’être SOLIDAIRE ! Festival des Solidarités 03-12-17 + d'infos
> Faire connaitre mes projets solidarite internationale Limoges Formation 15-12-17 + d'infos
> voir toutes les dates


> Traité sur les multinationales et droits humains + d'infos
> APPEL A TÉMOIGNAGES pour le Tribunal Permanent des Peuples + d'infos
> Pas un euro de plus pour les énergies du passé !!! + d'infos
> Appel à bénévoles de la MCM (64) + d'infos
> Témoignages : Retour sur une mission agricole à Madagascar + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

Cycle de projections débats et atelier d’auto éducation populaire par Ch’faid et P.H.A.R.E pour l’Égalité

22-11-14

Après le 1er cycle « Gueules Noires. Les mineurs et leurs luttes »,
Ch’faid et P.H.A.R.E pour l’Égalité continuons l’action-recherche :
« Nous, héritier-es de la classe ouvrière des mines et des immigrations »
dans le cadre du programme Chercheur-citoyen du Conseil Régional.

Présentation du cycle du vendredi 26 septembre au samedi 22 Novembre 2014

Face à notre époque on se sent parfois seul et perdu pour comprendre
la situation dans le bassin minier.

Que s’est-il passé pour que nous en arrivions là ?
Qui sommes-nous ?
Quelles sont nos racines ?

Des élèves du lycée professionnel de Oignies, ne comprennent pas « pourquoi on nous parle souvent de la mine ». Ils ne savaient pas que leurs grands-parents avaient été́ mineurs.

Un jeune-adulte de Libercourt pensait que l’histoire des mineurs et des ouvriers ne le concernaient pas. « Avant je croyais que les mineurs c’étaient que des Blancs. On voit jamais d’Arabes ». Son grand-père était mineur algérien, son père ouvrier.

Nous devons retrouver notre place dans la « grande Histoire » qui pèse tant nos vies sans que l’on en ait toujours conscience. Cette histoire est marquée par des combats pour la dignité́, pour l’amélioration des conditions de vie, pour l’affirmation des savoirs populaires et d’une culture de classe donneuse de repères politiques, affectifs et identitaires.

Nous avons besoin de nous réapproprier nos héritages (ouvriers-immigrés).

Cela nous permettra de mieux comprendre comment les conquêtes sociales d’hier ont été́ détricotées jusqu’à remettre en cause
nos capacités collectives d’auto-défense
et notre pouvoir d’agir face à une société́
qui nous mène la vie dure.

PROGRAMME : du vendredi26 et samedi 27 septembre


Vendredi 26 septembre 2014- 19h

Projection-débat : 9.3 La belle rebelle, de Jean-Pierre Thorn 01h13, 2011.

Entrée libre ouvert à tou-te-s

Notre société nous divise. Elle sépare nos identités.

Cela se traduit parfois par l’existence de deux imaginaires. L’un associé aux « classes ouvrières » et l’autre aux « banlieues et à l’immigration ... ou à l’islam ». Comme si ces deux mondes n’en formait pas qu’un en réalité.

Pour commencer ce cycle nous proposons un documentaire qui montre la continuité historique entre l’accordéoniste d’hier et le/ la rappeur d’aujourd’hui. Les thèmes abordés dans les chansons se ressemblent. La diabolisation dont ils sont l’objet aussi. On comprend alors que ces jeunesses montrées du doigt sont les mêmes jeunesse précarisées des classes populaires à des époques différentes.

Avec Daniel Boudon, chaudronnier et batteur d’un groupe rock ( 1960), Marc Perrone, accordéoniste, Loran de Bérurier Noir (punk), DJ Dee Nasty (hip-hop), Casey (rap), Serge-Tissot Gay (ex-guitariste de Noir Désir), D’de Kabal (slam), NTM (rap), etc.

Samedi 27 septembre 2014- 9h

Atelier d’auto-éducation populaire : Identités de classe et immigré

Ouvert aux personnes issues de famille de mineurs (issues de l’immigration ou non).
Places limitées, sur inscription : jessy.cormont@phare-pour-l-egalite.org

Thèmes prévisionnels :
•Quels rapports avons-nous à nos origines ouvrières, à l’histoire des mines, à nos
 origines immigrées (ou celle de nos voisin-es) ?
•Nos évolutions identitaires ?
(méconnaissance, stratégies d’affirmation ou
d’évitement, moment de blessure ou de libération, honte, fierté, droit à l’identité ou non, étape de prise de conscience, etc.)
•Connaître ses origines ? Un point d’appui pour faire face au monde ?
•Prolongement des débats engagés lors de la projection de la veille

LIEUX :
Local de l’association Ch’faid
Établissements Loyez, fosse n°5
5 bd Faidherbe
Libercourt (62820)
Bassin minier, Région Nord-Pas-de-Calais.

Transports :
autoroute A1 sortie n°18 Carvin-Libercourt
à 20mn en train de Lille, Douai, Lens, Arras
jusque la gare de Libercourt (puis local à 5mn)

CONTACTS :
jessy.cormont@phare-pour-l-egalite.org 06.87.35.51.09.
contact@hfaid.org 06.87.02.65.63.