> [Formation-Orthez] Méthodologie de projets de coopération et de solidarité internationale 27-02-18 + d'infos
> [Rencontre -Bordeaux] Soirée inter-asso d’E&D 07-03-18 + d'infos
> [AG] Avenir en Héritage 17-03-18 + d'infos
> [Formation-Bordeaux] « Prévention du décrochage scolaire et engagement citoyen » 22-03-18 + d'infos
> [ODD-Bonn] Global Festival of Action for Sustainable Development 23-03-18 + d'infos
> voir toutes les dates


> Super-Héros Solidaires à Kinshasa ! + d'infos
> [F3E] Les objectifs de développement durable : un nouveau regard sur les actions de solidarité et de coopération internationales et leur évaluation - Actes + d'infos
> [Ritimo] Résistances numériques : quels enjeux pour les associations ? - Actes + d'infos
> [CNCD 11.11.11] Le mythe de l’huile de palme 100% durable + d'infos
> Processus des Etats Généraux des migrations + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

Le prochain séminaire général de LAM (Les Afriques dans le monde) se tiendra le jeudi 6 novembre de 14h30 à 16h30

06-11-14

Le prochain séminaire général de LAM (Les Afriques dans le monde) se tiendra le jeudi 6 novembre de 14h30 à 16h30 à la Maison des Suds (Amphithéâtre)

Jacky Bouju, Anthropologue (Université d’Aix-Marseille) interviendra sur le thème "Sorcellerie, violences ordinaires et mutations sociales"

La séance sera discutée par Marc-Eric Gruénais, Anthropologue, LAM/Université de Bordeaux

Jacky Bouju est coéditeur scientifique de deux ouvrages dans lesquels la méthode ethnographique, à partir de multiples terrains menés en Afrique, permet d’y situer la sorcellerie en regard d’une violence ordinaire généralisée. Cette dernière mobilise les répertoires imaginaires du pouvoir à toutes les échelles. Elle dénote le brouillage des légitimités politiques, les difficultés de la totalisation étatique et la défiance nichée au plus profond de la sphère domestique.

Références bibliographiques :

- BOUJU J. & MARTINELLI B. (éds.), Sorcellerie et violence en Afrique, Paris, 2012, coll. Hommes et Sociétés, Karthala

- BOUJU J. & DE BRUIJN M.E. (éds.), Ordinary violence and social change in Africa, Leiden, 2014, Afrika-Studiecentrum series, 31

Lien site internet ici

Entrée libre, participation obligatoire pour les masters PDAPS et MIDAF

(très conseillée pour les autres parcours CID, GRPS…)