Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dâ€â„¢Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



> OXFAM - Rapport de la FAO : lutte contre la faim dans le monde, la fin de la fin de l’embellie + d'infos
> Reportage sur la Manifestation contre la loi travail à Bordeaux + d'infos
> Nouvel ouvrage : Animation et économie sociale et solidaire + d'infos
> Ghana/Cote d’Ivoire : Chalkboard, l’application d’éducation en ligne qui se passe d’Internet + d'infos
> Lutte contre la faim dans le monde, la fin de la fin de l’embellie + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale :
RADSI
Batiment A11
351 cours de la libération
33405 Talence cedex

Pour nous trouver :
Suivre Aplha nov / UFR Chimie

Plan

Tél : 05 40 00 34 71

E mail : radsi@radsi.org

Les OMD en question face à la crise

Les actes du colloque "Les OMD en question face à la crise" qui s’est tenue en octobre 2009 sont disponibles

Extrait du texte d’ouverture du Colloque

par Nathalie Peré Marzano (Délégué générale du CRID)

"La Coalition française de l’Action mondiale contre la pauvreté (AMCP) fait partie des coalitions nationales qui se sont créées en 2005 à l’occasion de la campagne
mondiale lancée à Porto-Alegre. Toutes rassemblent des acteurs de solidarité internationale et de lutte contre l’exclusion — associations, ONG, syndicats
et représentants de collectivités territoriales —, dans la perspective de suivre le respect des engagements que les dirigeants avaient pris dans le cadre
des Objectifs du Millénaire pour le Développement (Déclaration du Millénaire, 2000)...

La crise, alimentaire, énergétique, financière et économique survenue en 2008 a incité la Coalition à rappeler aux dirigeants que la lutte contre la pauvreté
et les inégalités doit être au coeur de leurs décisions concernant la sortie de cette crise.

Alors que des moyens financiers sans précédent ont été débloqués pour sauver le système bancaire, les dirigeants n’ont pas honoré leurs engagements en matière de lutte contre la faim et la pauvreté. Depuis 1970, seuls 5 pays consacrent 0,7 % de leur PIB à l’APD. Les milliards promis en 2005 à Gleneagles par le G8, puis à Rome, en 2008, lors de la Conférence de la FAO, dans le contexte des émeutes dites de la faim, n’ont pas été versés. Enfin, les sommes attendues de
la lutte contre l’évasion fiscale se font attendre."

Le document est téléchargeable dans la rubrique "Des doc en ligne"

ou sur le lien http://www.crid.asso.fr/spip.php?mot27