> [Journée rencontre - Bordeaux] Transformation numérique et ESS 12-12-18 + d'infos
> [Evénements à venir - Limousin] Découvrez toutes les dates ! 17-12-18 + d'infos
> [Colloque interdisciplinaire - Paris] Les reconfigurations des espaces démocratiques 15-01-19 + d'infos
> voir toutes les dates


> L’Atelier Remuménage recrute un.e chef.fe d’équipe ! + d'infos
> [Evénements à venir - Limousin] Découvrez toutes les dates ! + d'infos
> Etudiants et Développement vous invite au WEEED + d'infos
> La Case recrute un.e coordinateur.trice chef.fe de projet ! + d'infos
> Recrutement de conseillers d’éducation populaire et de jeunesse + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : radsi@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

[Ouvrage-Afrique Contemporaine] États réformateurs et éducation arabo-islamique en Afrique

La revue Afrique contemporaine interroge l’éducation arabo-islamique, objet peu traité dans le contexte africain et ouvre de nouvelles pistes de recherches pluridisciplinaires. Les analyses se concentrent sur les relations entre États et éducation arabo-islamique, la quantification et la qualification de ce choix éducatif, les stratégies parentales et individuelles, l’ouverture au public féminin, une typologie de l’enseignement arabo-islamique au Sénégal, les liens entre tentatives de réformes et comportements des maîtres coraniques, et enfin les conséquences de la montée en puissance des mouvements réformistes islamiques pour les écoles coraniques « traditionnelles » dans le nord du Nigeria.
En plus du dossier, Cédric Baylocq S. et Aziz Hlaoua éclairent les nouvelles ambitions de la diplomatie religieuse africaine du Maroc ; tandis que Nadia Belaidi étudie les aires transfrontalières en Afrique australe.

Pour en savoir plus, c’est ICI