> [Conférence Inversée] Adaptation au changement climatique : vers un changement de paradigme dans les pays des Suds ? 21-02-19 + d'infos
> [Formation-Paris] Création de petits jeux -Starting block 22-02-19 + d'infos
> [Conférence-Brésil] « Le Brésil, un pays fasciste ? » 22-02-19 + d'infos
> [Formation-Bordeaux] Formation Civique et Citoyenne 28-02-19 + d'infos
> [Concert - Bordeaux] Commémoration du génocide rwandais 16-03-19 + d'infos
> voir toutes les dates


> La plateforme des solidarités nouvelles : Solutions solidaires + d'infos
> Transiscope, portail web des alternatives + d'infos
> [Actus des membres] Le projet associatif de Coeur Soleil + d'infos
> [Association 4D] Une grille d’écoute pour suivre les échanges du Grand débat + d'infos
> [Actus des membres - Avenir en Héritage] Les offres de formations civique et citoyenne à la Rochelle + d'infos
> voir toutes les informations

Adresse postale
RADSI Nouvelle Aquitaine
Domaine universitaire/ B18
Allée Geoffroy de St hilaire
CS 50023
33615 Pessac Cedex

Pour venir nous voir
Domaine universitaire
Bat B18
Avenue des facultés
33615 Pessac
Arrêt Tram B François Bordes

Plan

Contacts
Tél : 05 40 00 34 71
Information générale : contact@radsi.org
Formation : formation@radsi.org
Campagnes citoyennes : campagnescitoyennes@radsi.org
Communication : communication@radsi.org

[Paris- Conférence] Comment protéger les acteurs de la société civile ?

28-06-18

Conférence organisée par l’AFD, en partenariat avec le Ministère de l’Europe et des affaires étrangères, le Forum international des plateformes nationales d’ONG (FIP/IFP), Reporters sans frontières (RSF), la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et le CCFD-Terre Solidaire.

"Les libertés d’association, d’expression et d’information sont de plus en plus menacées dans le monde. Quelles questions ce rétrécissement pose-t-il à la communauté du développement et quels moyens peut-elle mobiliser pour défendre les acteurs de ces espaces citoyens ?
Dans de nombreux pays, l’espace de la société civile se réduit dangereusement. Les médias dénoncent régulièrement les assassinats, les menaces, les entraves à l’action et au financement des Organisations de la société civile (OSC), la criminalisation, ou encore la diffamation à leur encontre. En première ligne, les défenseurs des droits humains, de l’environnement et des libertés démocratiques.
Dans certains contextes, la liberté associative est remise en question de manière quasi-idéologique par les gouvernements en place, réduisant de fait à sa portion congrue la reconnaissance du rôle de la société civile par rapport à l’Etat.
Cependant, on assiste depuis plusieurs années à une mobilisation hétérogène de mouvements citoyens, de coalitions d’OSC, de bailleurs et d’organisations internationales sur la défense d’un « environnement favorable à la société civile ».
[...]
Au-delà des situations particulières, comment appréhender et définir un espace citoyen ouvert et un environnement favorable aux organisations de la société civile ? Pourquoi, au-delà des valeurs, des espaces citoyens ouverts contribuent-elles aux dynamiques de développement ? A quelles situations concrètes les organisations et personnes mobilisées sur le terrain, en Egypte, au Chili, à l’Ile Maurice, au Cambodge, en Europe et ailleurs dans le monde sont-elles confrontées ? Quelles questions ce rétrécissement pose-t-il aux acteurs de l’aide et quels moyens peuvent-ils mobiliser pour défendre ces espaces citoyens ?

Animé par Emmanuelle Bastide, journaliste à RFI
Avec la participation de :

Pour en savoir plus, c’est par ICI